27/02/2012

Allemagne – France : comme on se retrouve !

                                                              © Emilie-Marie Vieuble


Mercredi 29 février 2012, les footballeurs allemands accueillent les Bleus à Brême. L’occasion de préparer un championnat d’Europe que les deux équipes abordent de façons très différentes.

Pour l’équipe tricolore, ce match de mercredi sera l’occasion de se mesurer à l’un des grands favoris de l’Euro de football qui se déroulera en juin en Pologne et en Ukraine. Malgré quelques absences de taille, dont celle du milieu munichois Bastian Schweinsteiger, la Mannschaft partira favorite de ce match amical. Le destin de ces deux équipes a connu des trajectoires bien différentes lors des quinze dernières années.

Les Bleus ont évidemment connu leur heure de gloire avec la victoire de la Coupe du monde en 1998, suivi du titre européen en 2000. La génération Zidane a finalement réussi à donner un dernier coup de rein en atteignant la finale de la Coupe du monde 2006, en Allemagne justement. La suite n’a été qu’une longue série de souffrance et de défaites, marqué par l’épisode douloureux de la Coupe du monde 2010 où le comportement des joueurs français a été critiqué de toutes parts. Membre de la grande épopée de 1998-2000, Laurent Blanc a aujourd’hui la lourde charge de tenir les rênes de l’équipe. Pour aller le plus loin possible dans le tournoi, il comptera notamment sur Franck Ribéry, étincelant avec le Bayern Munich mais qui n’a pas encore endossé le rôle de leader chez les Bleus.

La Mannschaft a connu un destin inverse. Auréolé de ses nombreux titres – trois fois championne du monde et trois fois championne d’Europe, les Allemands ont connu un coup d’arrêt en 1998. C’est alors qu’a commencé une longue et difficile phase de reconstruction qui a porté ses fruits avec une finale mondiale en 2002, une troisième place en 2006 en Allemagne puis de nouveau en 2010 en Afrique du Sud, avec également une finale du dernier Euro en 2008. L’équipe de Joachim Löw propose aujourd’hui avec l’Espagne et les Pays-Bas un des jeux les plus attrayants du monde et compte bien décrocher un nouveau trophée en Ukraine. Elle affrontera au premier tour le Portugal, les Pays-Bas et le Danemark tandis que la France sera opposée à l’Angleterre, à l’Ukraine et à la Suède. »

Les deux équipes ne se sont plus rencontrées en compétition internationale depuis plus de 25 ans et la demi-finale perdue lors de la Coupe du monde 1986 à Guadalajara. Le dernier match amical a eu lieu à Saint-Denis en 2005. Après le match de mercredi, une prochaine rencontre amicale est déjà prévue pour le 6 février 2013, quelques jours à peine après les célébrations du cinquantième anniversaire du Traité de l’Elysée.

La bataille des chiffres est également largement en faveur de l’Allemagne. Outre la sélection nationale, les clubs allemands brillent également plus régulièrement sur la scène européenne, notamment avec le Bayern Munich, quatre fois vainqueur et quatre fois finaliste de la Ligue des champions. Au niveau des licenciés, la France comptait en 2011 presque deux millions de joueurs, l’Allemagne 6,6 millions.
Sébastien Vannier

1 commentaire:

ufadfh a dit…

Des pronostics ? Spielprognosen ?
http://www.facebook.com/questions/10150573168167513/?qa_ref=qd

Enregistrer un commentaire