06/07/2012

BERLIN AU DIABLE VAUVERT

                                        

                Chaque mois, un morceau de Berlin avec le magazine culturel BERLIN POCHE !


Texte | Régine Mazion
Crédits photo : Biopolis, Moellers
 
L'expression « ein Ort wo Fuchs und Hase sich gute Nacht sagen » (« un lieu où lièvre et renard se disent bonne nuit »), ou un lieu situé au diable vauvert, nous vient d'un conte de Grimm, « Rumpelstilzchen » (« Le nain tracassin »), où elle désigne la cambrouse isolée du nabot maléfique. Mais ce trou lointain n'est-ce pas notre bonne ville de Berlin ? Riche de 1 600 renards, de milliers de lièvres et d'écureuils mais aussi de plus de 5 000 sangliers et de 400 familles de ratons laveurs ! Lorsque je rentre tard, le renard qui a élu domicile à la Median Klinik de la Turmstrasse me dit bonsoir. D'autres s'ébattent près de la chancellerie. 

Un raton laveur squatte un garage souterrain d’Alexanderplatz, qu’une famille de sangliers a déjà traversé en plein jour ! Derk Ehlert, conseiller cynégétique du Sénat de la ville, avec son équipe de 30 chasseurs, doit parfois abattre des renards qui souffrent trop. Car, si la rage est éradiquée à Berlin depuis 20 ans, ils sont cependant décimés par la maladie de Carré pouvant contaminer les chiens non vaccinés. Sur une surface totale de 89 200 ha, Berlin administre elle-même ses 29 000 ha de forêts, veillant à augmenter la proportion de bosquets constitués d'espèces locales et à préserver les vieux arbres pour la complémentarité des générations : en somme une parabole sociale, « ein Ort wo sich alter Hase und junger Fuchs sich gute Nacht sagen », une cité heureuse où le vieux routier et le jeune loup conjuguent leur savoir-faire.

ATTENTION ! Nourrir les animaux sauvages peut vous coûter jusqu'à 5 000€ d'amende !
SOS ANIMAL SAUVAGE en détresse (ou s'il vous stresse !) : 030/64 19 37 23

EXPO : BIOPOLIS-WILDES BERLIN
NATURKUNDEMUSEUM
(INVALIDENSTR. 43, U6 NATURKUNDEMUSEUM) | JUSQU'AU 31.08
MAR-VEN | 9H30-18H| SAM + DIM | 10H-18H
FERMÉ LE LUNDI | 3,50-6€
www.naturkundemuseum-berlin.de

Article extrait du numéro actuel de BERLIN POCHE (Juin 2012 - #41)
Points de vente du magazine (1€) : http://www.berlinpoche.de


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire