18/02/2013

Le Forum des Jeunes pour l’avenir franco-allemand




Pendant quatre jours, 150 jeunes venus de France, d’Allemagne, mais aussi d’Europe de l’Est, des Balkans et du Maghreb étaient réunis à Berlin pour célébrer les 50 ans du Traité de l’Elysée. Parmi eux, évidemment, quelques étudiants en double-cursus franco-allemands. 

Le programme valait le détour. Malgré le froid sibérien qui sévissait à Berlin aux alentours du 22 janvier, 150 jeunes ont eu le droit à un programme de luxe : rencontre avec Angela Merkel et François Hollande, retransmise en direct sur ARTE, mais aussi avec Norbert Lammert, président du Bundestag. Puis le 22 janvier même, le concert à la Philharmonie avec le discours du président de la République allemande, Joachim Gauck. Mais le but de ce Forum des Jeunes, organisé par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, était également de travailler ensemble à l’avenir des relations franco-allemandes. Paul Pfeiffer, étudiant dans le double-cursus en chimie « Regio Chimica » entre Freiburg et Mulhouse, et Philippe Meistermann, étudiant en droit à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’Université de Cologne, faisaient partie des heureux élus.


Des propositions concrètes 

Pour Philippe, « mis à part la rencontre avec Monsieur le Président de la République et Madame la Chancelière, qui a été un des moments les plus marquants, je dirais que le BarCamp – atelier de travail en groupe - a été une franche réussite. Le forum a été l'occasion pour tous les participants d'échanger sur les thèmes qui nous tenaient à cœur. Cette discussion à été un succès aussi parce qu'elle a permis de dégager des propositions concrètes ». Paul, qui est lui-même engagé politiquement chez les Verts, était également présent « pour l’aspect politique de la rencontre, mais aussi pour le fait d’être ensemble avec des jeunes Européens. C’est important de montrer qu’il y a de nombreux jeunes qui s’intéressent à l’Europe ». Face à Norbert Lammert, mais aussi face à Angela Merkel et François Hollande, les jeunes ont ainsi défendu, entre autres,  leur fort attachement au programme Erasmus, permettant les échanges universitaires à travers l’Europe. 



Valeurs communes 

Ces quatre jours de programme, de rencontres, et de travail en commun, ont permis à Paul « de pouvoir récolter de nouvelles idées, un nouvel élan. Notamment l’importance des valeurs en communs que nous avons, quel que soit notre pays d’origine, France, Allemagne ou autre. L’Europe est trop vue sous son aspect économique, et je trouve que nous devrions aussi souligner les aspects culturels ». Philippe, lui, retient de ces quatre jours que « d'une part, bien que nous soyons jeunes, nous sommes en mesure de faire des propositions concrètes, qui seront d'ailleurs remises aux responsables politiques à travers le projet de l'eParticipation. D'autre part, nous pouvons tous devenir des acteurs du partenariat franco-allemand à notre échelle. »




Site du double-cursus Regio Chimica : http://www.regiochimica.uni-freiburg.de/ 
Site Eparticipation de l’OFAJ : http://50ans.ofaj.org/epartizipation


Sébastien Vannier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire