15/11/2013

Le crime franco-allemand était parfait.





Les romans policiers Bretonische Verhältnisse et Bretonische Brandung ont fait un carton en Allemagne. Et l’aventure continue avec un téléfilm et la traduction française !

Dans les rues de Pont-Aven, ce petit village blotti au cœur de la Bretagne, nombreux sont les touristes allemands à chercher l’Hôtel Central. C’est dans ce lieu du crime du roman allemand Bretonische Verhältnisse, et dans les rues du village des peintres que le Commissaire Dupin, tout juste débarqué de Paris, vient se livrer à une enquête à rebondissements. Mais, au grand dam des touristes venus d’Allemagne, l’Hôtel Central n’existe pas vraiment. Pas plus d’ailleurs que l’auteur de ce roman policier, Jean-Luc Bannalec. Présenté dans la description du livre comme « germano-breton », celui-ci est en réalité un pseudo reprenant le nom d’un petit village de Bretagne et personne n’a encore pu savoir qui se cache derrière ce masque. Ce
qui ne l’a pas empêché de vendre près de 450 000 exemplaires de son livre en 2012, l’un des best-sellers de la saison. Un chiffre d’autant plus impressionnant donc puisque l’auteur s’est abstenu d’apparaître dans les médias. Dans cet ouvrage haletant, le Commissaire Dupin doit résoudre une vieille affaire de famille et se trouve confronté au silence des Bretons, un peuple qu’il découvre, lui le Parisien.

La série continue
Pour celui (ou celle ?) qui se cache derrière Jean-Luc Bannalec, le succès ne s’est pas arrêté là. Le deuxième tome, Bretonische Brandung, sorti cette année, a également atteint déjà les 250 000 exemplaires. La scène du triple crime se déroule cette fois aux Glénan, un archipel balayé par les éléments. Un décor où la mer a droit de vie et de mort, parfait pour créer une ambiance mouvementée pour ce deuxième opus. Le mystère reste encore entier quant au lieu du troisième tome des aventures du commissaire Dupin, qui devrait sortir dans les librairies allemandes au printemps 2014.

Dupin sur les écrans
Le calendrier sera chargé en début d’année prochaine pour les fans de cette nouvelle série. En effet, c’est également à cette époque que devrait sortir la très attendue traduction française du premier roman Bretonische Verhältnisse. Enfin le public allemand verra cette même aventure arriver sur ses écrans. Le producteur Mathias Lösel, le réalisateur Matthias Tiefenbacher et leur équipe étaient donc en octobre en Bretagne pour tourner le téléfilm pour la première chaîne allemande ARD. « Nous avons été accueillis ici les bras ouverts. Beaucoup avaient déjà entendu parler du livre » explique ainsi Mathias Lösel, lui-même enthousiaste de pouvoir retrouver la Bretagne qu’il connaît depuis son enfance. En attendant une adaptation télévisée du deuxième ouvrage, pour lequel l’ARD a également les droits. Mais aux Glénan « j’imagine que ce sera un vrai défi pour la logistique ».

Auteur: Sebastien Vannier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire