05/06/2014

FICHE LECKER : DES TÜRKISCHE IMBISSE ?


Vous ! Jeune Berlinois d'adoption, vous croyiez dur comme fer à la devise « Döner macht schöner » (« le  döner  rend plus  beau »), mais il faut se rendre à l'évidence : un Döner avant le Berghain, un autre après, au petit déj', seulement deux Döners en 24 heures et vous commencez à ressembler à ce qu'il y a dedans ! Si vous voulez essayer un autre genre de Good Food Fast à la turque, Berlin Poche propose ici une petite sélection de mets rapides typiques.


Gözlem (prononcé geuzlèm) : le street food turc par excellence, ce mets ancestral ressemble à une galette garnie au fromage feta, aux épinards ou à la viande hachée.

Köfte (prononcé keufte) : dans sa forme la plus simple, il se compose de viande hachée (boeuf ou agneau) mélangée avec des épices et des oignons. À essayer absolument : les Çiğ Köfte (on dit dchig keufte), des boulettes de viande crue et de boulgour, servies traditionnellement en entrée.

Kumpir : ÉNORME pomme de terre cuite au four dans laquelle sont ajoutés de nombreux aliments : taboulé, olives vertes et noires, maïs, petits pois, choux rouge, yaourt, sauce piquante, ketchup, yaourt et la fondante purée au fond de la pomme de terre...

Lahmaçun (prononcé lamadjoun) : aussi appelée pizza turque, il s'agit d'une mince feuille de pâte sur laquelle est disposée une couche d'agneau haché et de légumes finement coupés (tomates, poivrons, oignons). Elle inclue également des fines herbes (persil, basilic, coriandre). Cette pizza peut être roulée avec, comme farce, les mêmes ingrédients que ceux du Döner.

Manti : sorte de raviolis fourrés de farce à la viande (ou de pommes de terre, de lentilles, de fromages...). Cela demande du temps pour les préparer mais ça en vaut vraiment la peine ! Servis avec une sauce yaourt à l'ail et à la tomate.

Pide : sorte de pizza de forme ovale à la pâte très épaisse et recouvrant une partie de la farce. Garnie soit de viande hachée (Kuşbaşılı Pide), de fromage (Kaşarlı Pide) et souvent aussi de légumes. Comme les lahmaçuns, les pides sont cuits dans un four en pierre, ce qui leur donne un goût inimitable.

Pourquoi ne pas accompagner votre repas par un Ayran rafraîchissant, soit une boisson salée à base de yaourt ? Vous hésitez ? Un bon Çay (thé) très sucré et le tour est joué ! Et pour ceux qui guérissent de leur lendemain en buvant de la bière, veuillez noter que la plupart des Imbisse ne vendent pas d'alcool. Avec un peu de chance, vous essaierez la Efes !

Article de Geneviève Schetagne extrait du numéro actuel de BERLIN POCHE (Juin 2014 - #63)

Points de vente du magazine (2€) : http://www.berlinpoche.de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire