09/07/2014

On a testé pour vous...LE FUNKHAUS NALEPASTRAßE

L'histoire tourmentée du Funkhaus a commencé avec la guerre froide. Depuis la division de Berlin en cinq secteurs, les émissions radio destinées au secteur soviétique étaient diffusées depuis le secteur anglais. En 1951, après le blocus de Berlin donc, un nouveau lieu pour les émissions radio soviétiques (puis radio DDR) est trouvé sur la Nalepastraße.

Une fabrique de placage de bois désaffectée sera requinquée par l'architecte de l'école Bauhaus, Franz Ehrlich, en étroite collaboration avec l'ingénieur du son Gerhard Probst. Ils produiront ensemble le complexe de studios le plus grand de la planète. Le studio le plus connu de l'ensemble permet des diffusions en direct d'un orchestre philharmonique. Daniel Barenboim, passé par là avec la Staatskapelle Berlin à maintes reprises, loue la qualité de cette salle comme l'une des meilleures qui soit. Sting, les Black Eyed Peas ou encore le pianiste Lang Lang, tous ont été enchantés par les possibilités qu'offrent ces lieux.


Le Funkhaus se trouve à Oberschöneweide, bien à l'écart des sentiers battus de Berlin, mais le détour en vaut franchement le coup. À tel point qu'Anthony Hequet, le meneur-poète du projet, a choisi le nom de Münd Production pour faire redécouvrir ces studios. Le Mund, m'explique-t-il, c'est l'aura de protection du peuple franc, c'est à dire de ceux qui ne mentent pas. Leur franchise, qu'ils sont prêts à payer de leur vie (quand on doute de leur parole) leur procurerait une force surnaturelle...

Münd Production vous propose entre autres l'utilisation des studios H1-3 avec plafonds de sept mètres de haut, une excellente acoustique et un superbe matériel sono de haut standard sans chichi. Le but des sept membres de la Münd Production est de faire revivre ces lieux et de donner la possibilité à un maximum d'artistes de s'y produire. Pour ce faire, ils viennent de lancer une campagne de financement à travers la plateforme internet Musicraiser, avec laquelle ils souhaitent créer l'infrastructure qui va pouvoir assurer la logistique du projet.

Depuis l'unification allemande, les changements de propriétaires se sont succédés. Les lieux sont utilisés par une ribambelle d'artistes en tout genre, poètes, musiciens, danseurs, ingénieurs sons et compositeurs, chacun bidouillant dans son coin. L'équipe de Münd Production veut y construire une collectivité qui fonctionne ensemble et qui puisse entrer en contact avec le voisinage. Ainsi ils participeront au festival Kunst am Spree Knie, l'occasion d'aller découvrir cet endroit hors du commun et sa biodiversité artistique !

FUNKHAUS BERLIN NALEPASTRAßE
NALEPASTRAßE 18 | Nalepastrasse.de
VISITES GUIDÉES :

MÜND PRODUCTION

COLLECTE DE FONDS JUSQU'AU 22.7 :

KUNST AM SPREE KNIE
12 JUILLET | Kunst-am-spreeknie.de

Article de Sarah Bollendorff extrait du numéro actuel de BERLIN POCHE 
(Juillet/Août 2014 - #64)
Copyright Photo : Anthony Hequet

Points de vente du magazine (2€) : http://www.berlinpoche.de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire